Parution – Anne-Marie Chartier, “L’école et l’écriture obligatoire”, Retz, 2022

Cet ouvrage constitue la première histoire, au long cours, de l’apprentissage de l’écriture en France.

Écrire, c’est tracer des lettres, mais c’est aussi un ensemble d’activités de copie, de rédaction, de production de textes, dont le rôle et la place a varié au cours des siècles.

Comment les élèves ont-ils appris à écrire depuis l’époque gallo-romaine et comment cet apprentissage s’est-il articulé avec celui de la lecture ? Comment doit-on désormais assurer cet apprentissage, alors que certains réclament l’abandon des stylos au profit des seuls claviers ?

Pour comprendre cette histoire et les enjeux contemporains, ce livre refait le parcours des écritures scolaires. Il montre comment les maîtres des écoles paroissiales, communales, publiques, confrontés eux-aussi à des situations « impensables » pour la génération d’avant, ont inventé, rodé, adapté, transformé la panoplie des procédés hérités pour faire entrer les écoliers en écriture.

Un ouvrage organisé en 4 grandes parties :

  1. Les langues d’écriture et le geste d’écrire
  2. L’écriture et la mémoire des textes
  3. L’écriture obligatoire de l’école républicaine
  4. Se mettre à écrire à l’école : les discours et les pratiques

https://www.editions-retz.com/enrichir-sa-pedagogie/mes-connaissances-educatives/l-ecole-et-l-ecriture-obligatoire-9782725636658.html

Willem Frijhoff (1942-2024)

Nous avons appris le décès, ce 5 avril, de Willem Frijhoff, professeur émérite à l’Université libre d’Amsterdam. Notre propos n’est pas ici de rappeler la grande figure de l’histoire moderne qu’il a été pendant un demi-siècle, depuis son ouvrage pionnier, co-écrit avec Dominique Julia en 1975, sur la sociologie de quatre collèges de province français, jusqu’à son tout dernier article, publié en mars 2024, sur les sources de la vie privée d’une famille de marchands franco-néerlandais vers 1600[1]. Ces deux titres suffisent à suggérer la diversité des pratiques et des approches qui ont été les siennes dans l’intervalle, entre l’histoire des institutions et celle des cultures, entre la France et les Pays-Bas, entre l’analyse de sources personnelles ou locales et les réflexions méthodologiques portant sur l’histoire comparée des sociétés et des identités nationales. Evoquons seulement l’importance de sa thèse sur les universités néerlandaises[2], rédigée alors qu’il était chercheur au Service d’histoire de l’éducation et publiée en français en 1981, dont Pierre Jeannin a longuement rendu compte dans Histoire de l’éducation d’avril 1982, en affirmant qu’« elle se situait à la pointe des recherches sur l’histoire de l’éducation », car elle insérait, avec rigueur et finesse, une histoire socio-culturelle du recrutement des étudiants dans des contextes régionaux économiquement différenciés.

W. Frijhoff a donc été chercheur au SHE de 1977 à 1981, après avoir été assistant à l’EHESS et avant d’être recruté à l’université néerlandaise de Tilburg. Nous soulignerons simplement ici le rôle qu’il a joué dans les toutes premières années d’existence du SHE et dans l’histoire de la revue que ce service a éditée. Dans un laboratoire de recherche créé ex nihilo en 1977 dans un Etablissement public à caractère administratif, l’INRP, W. Frijhoff a contribué de plusieurs manières à la construction d’une politique scientifique rigoureuse et reconnue en France et à l’étranger. S’agissant plus particulièrement de l’étranger, il a notamment participé à la création de l’ISCHE, elle-même née en 1978, en y représentant la France à travers le SHE, puisque n’existait alors aucune association française spécialisée dans notre pays ; c’est à ce titre aussi qu’il a organisé scientifiquement le troisième colloque de l’ISCHE, tenu à Paris en 1981 à l’occasion du centenaire des lois de Jules Ferry, dont il a édité les actes bilingues[3].

Concernant plus particulièrement ses contributions à Histoire de l’éducation, elles ont été multiformes. Ce qui justifiait la création de la revue en 1978 était d’être un outil de promotion et un observatoire critique d’un champ ou sous-champ de recherches pas encore constitué comme tel. C’est dans cette perspective qu’il a conçu la Bibliographie d’histoire de l’éducation française, appelée pendant des décennies à recenser plus d’un millier de références par an, un numéro double de la revue lui étant consacré chaque année, dont il a personnellement alimenté les quatre premiers. Il contribuait en même temps aux notes critiques et comptes rendus, qui occupaient alors une place significative dans la politique éditoriale de la revue ; plus tard, il dirigera un numéro spécial consacré à un sujet encore jamais abordé historiquement, celui des « Autodidaxies, XVIe-XIXe siècles », paru en 1996.

Entretemps, il était devenu membre du comité de rédaction de la revue, lorsque celle-ci s’en était doté pour la première fois en 1987, et il le restera jusqu’en 2020. Entre 2000 et 2010, il a également été nommé par le CNRS membre du Comité d’évaluation du SHE, alors Unité de recherche associée à cet organisme. C’est donc à un double titre qu’il a pu faire aussi longtemps bénéficier la revue, et le service qui l’éditait, de son expérience internationale et de son intelligence d’un domaine de recherches, l’histoire de l’éducation, qu’il savait ne pas devoir dissocier, autant que nécessaire, de ses dimensions sociales, culturelles, religieuses, économiques ou politiques.

Dominique Julia et Pierre Caspard


[1] W. Frijhoff, D. Julia, Ecole et société, Paris, 1975. Id., « Etudier une source privée sans sources privées ? », L’Atelier du Centre de recherches historiques, 28 bis, 2024, en ligne.

[2] W. Frijhoff, La société néerlandaise et ses gradués, 1575-1814. Une recherche sérielle sur le statut des intellectuels, Amsterdam, 1981.

[3] W. Frijhoff (dir.), L’Offre d’école. The Supply of schooling, Paris, 1983.

Parution – John L. Rury et Eileen H. Tamura (eds.), “The Oxford handbook of the history of education”, Oxford, 2019

https://www.oxfordhandbooks.com/view/10.1093/oxfordhb/9780199340033.001.0001/oxfordhb-9780199340033

This handbook offers a global perspective on the historical development of educational institutions, systems of schooling, ideas about education, and educational experiences. Sections deal with questions of theory and methods, ancient and medieval education, the rise of national school systems, the development of universities in different contexts, problems of inequality and discrimination in education, and reform and institutional change. Specific chapters discuss colonialism and anticolonial struggles, indigenous education, gender issues in education, higher education systems, educational reform, urban and rural education, the education of minority groups, comparative, international, and transnational education, childhood and education, nonformal and informal education, and a range of other topics. Chapters consider changing scholarship in the field, connect nationally oriented works by comparing themes and approaches, and provide suggestions for further research and analysis. Like many other subfields of historical research and writing, the history of education has been deeply affected by international social and political upheaval occurring since the 1960s. In this regard, as chapters weigh the influence of revisionist perspectives at various points in time, they take particular note of those arising after that time. In discussing changing viewpoints, their authors consider how schooling and other educational experiences have been shaped by the larger social and political context, and how these influences have affected the experiences of students, their families, and the educators who have worked with them. Each chapter includes notes and a bibliography for readers interested in further study.

Parution – “Medieval and Early Modern Education”, History of Education Quarterly, Volume 61 – Special Issue 2 – May 2021

https://www.cambridge.org/core/journals/history-of-education-quarterly/issue/C6AF1DB0DCE82934AA3CF0EFF3C862A1

Special Issue on Medieval and Early Modern Education

Editorial Introduction

150 Trends in the History of Medieval and Early Modern Education in HEQ

Christopher Carlsmith

Articles

Marking Time, Making Community in Medieval Schools

Sarah B. Lynch

Women ’s Education and Literacy in England, 1066–1540

Megan J. Hall

A Duchess “given to contemplation”: The Education of Margaret Cavendish

E Mariah Spencer

Parution – Dámaso de Lario “Escuelas de imperio. La formación de una elite en los Colegios Mayores (siglos XVI–XVII) [Les écoles de l’empire. La formation d’une élite dans les Colegios Mayores (XVIe-XVIIe siècles). ]”, Dykinson, 2018

https://www.dykinson.com/libros/escuelas-de-imperio/9788413240992/

Français

Pour comprendre le processus de formation des élites dirigeantes et gouvernantes de l’Europe du début de l’ère moderne, il faut également comprendre les institutions dans lesquelles elles se sont formées. Cela nous conduit nécessairement à l’origine et au développement des collèges universitaires et au rôle qu’ils ont joué dans la formation de ces élites. Le puissant mouvement collégial espagnol, dans lequel les “colegios mayores” sont particulièrement importants, fait partie de ce processus.

Ce livre se propose de raconter cette histoire, d’expliquer la structure institutionnelle de ces fondations, le degré de réussite de leurs membres collégiaux dans leur déploiement à travers les territoires de la monarchie hispanique et les causes ultimes de la disparition des colegios mayores.

Espagnol :

Comprender el proceso de formación de las elites de mando y de gobierno de la Europa moderna supone también comprender las instituciones en que aquellas se formaron. Ello nos lleva necesariamente a los orígenes y desarrollo de los colegios universitarios y al papel que estos juegan en la forja de esas elites. El potente movimiento colegial español, en el que los denominados colegios mayores tienen una especial relevancia, es parte de aquel proceso.

Este libro quiere relatar esa historia, explicar la estructura institucional de esas fundaciones, el grado de éxito de sus colegiales en su despliegue por los territorios de la monarquía hispánica y las causas últimas de la desaparición de los colegios mayores.

Parution – “The history of mathematics education in Latin America”, revue Historia y Memoria de la Educación, No. 11 (2020)

http://revistas.uned.es/index.php/HMe/issue/view/1347

Introduction

Special Issue

Historical Researches

Essays

Publication – Funger, Juan, Libro sobre la buena enseñanza y educación de los jóvenes (1584) De pueroum disciplina et recta educatione liber. (Book on good teaching and education of young people (1584)), Preliminary Study: Beatriz Comella-Gutiérrez. Translation and notes: Virgilio Rodríguez García,

Funger, Juan, Libro sobre la buena enseñanza y educación de los jóvenes (1584) De pueroum disciplina et recta educatione liber.(´Book on good teaching and education of young people (1584)´), Preliminary Study: Beatriz Comella-Gutiérrez. Translation and notes: Virgilio Rodríguez García, UNED-BAC, Madrid, 2018, pp. 635.

https://www.gemyr.com/en/publicaciones/funger-juan-libro-sobre-la-buena-ensenanza-y-educacion-de-los-jovenes-1584-de-puerorum-disciplina-et-recta-educatione-liber.html

Parution – “Aportaciones a la historia de la educación matemática” [Contributions à l’histoire de l’enseignement des mathématiques], n° 29, revue Historia de la educación, 2020

https://revistas.usal.es/index.php/0212-0267/issue/view/hedu202039

Dossier : “Aportaciones a la historia de la educación matemática” [Contributions à l’histoire de l’enseignement des mathématiques]

María Teresa González Astudillo y Wagner Rodrigues Valente,Historia de la Educación Matemática. Presentación

Wagner Rodrigues Valente, Las matemáticas de la enseñanza y la enseñanza de las matemáticas: fracciones en la escuela primaria, segunda mitad del siglo xix [Les mathématiques de l’enseignement et l’enseignement des mathématiques : les fractions dans les écoles primaires, seconde moitié du XIXe siècle]

Isabel M.ª Sánchez Sierra y M.ª Teresa González Astudillo, Concepciones de la Geometría Analítica en los libros de texto de secundaria y Universidad en España durante el siglo xix [Conceptions de la géométrie analytique dans les manuels scolaires et universitaires en Espagne au XIXe siècle.]

Iran Abreu Mendes, Atividades matemáticas de Francisco Ferreira de Vilhena Alves na Revista Pedagógica A Escola (Belém/Brasil) entre 1900 e 1905 [Activités mathématiques de Francisco Ferreira de Vilhena Alves dans la Revista Pedagógica A Escola (Belém/Brésil) entre 1900 et 1905)

Maria Cristina Almeida y José Manuel Matos, O conhecimento do professor em tempos de mudança curricular. O caso da Telescola portuguesa (1965-1967) [Les connaissances des enseignants en période de changement de programme. Le cas de la Telescola portugaise (1965-1967)]

Dolores Carrillo Gallego, José Francisco Castejón Mochón y Pilar Olivares Carrillo, Problemas de sumar y restar en los cuadernos Rubio (España) [Problèmes d’addition et de soustraction dans les cahiers Rubio (Espagne)]

Vanesa Pacheco Moros y Fredy Enrique González, Una historia del primer programa latinoamericano de postgrado en Educación Matemática [Une histoire du premier programme latino-américain de troisième cycle en enseignement des mathématiques]

Alejandra Deriard, Llegada de las ideas de la Didáctica de la Matemática francesa a los documentos oficiales de la Municipalidad de Buenos Aires [L’arrivée des idées de la Didactique française des mathématiques dans les documents officiels de la municipalité de Buenos Aires.]

Varia

Willem Frijhoff, Multilingualism and plurilingualism: language use and education, teaching and proficiency as social and cultural assets in the Dutch Golden Age [Multilinguisme et plurilinguisme : l’utilisation des langues et l’éducation, l’enseignement et la maîtrise des langues comme atouts sociaux et culturels au Siècle d’or néerlandais]

Antonella Cagnolati, La revolución educativa y el Humanismo italiano: De ingenuis mor-ibus et liberalibus adolescentiae studiis de Pier Paolo Vergerio [La révolution éducative et l’humanisme italien: De ingenuis moribus et liberalibus adolescentiae studiis de Pier Paolo Vergerio]

Federico Briante Benítez, La educación moral en las primeras edades a través del teatro español del siglo xviii y primera mitad del xix [L’éducation morale dans les premiers âges à travers le théâtre espagnol du XVIIIe et de la première moitié du XIXe siècle.]

Conrad Vilanou Torrano e Isabel Vilafranca Manguán, La pedagogía católica italiana: entre el positivismo y el neoidealismo. Notas sobre su presencia en España (1870-1968) [La pédagogie catholique italienne : entre positivisme et néoidéalisme. Notes sur sa présence en Espagne (1870-1968)]

Carmen Sanchidrián Blanco,El método Montessori en la educación infantil española: luces y sombras [La méthode Montessori dans l’éducation de la petite enfance en Espagne : ombres et lumières]

José Luis Corzo, La pedagogía de Milani en España e Iberoamérica [La pédagogie de Milani en Espagne et en Amérique latine]

Elias Souza Dos Santos, Margarida Louro Felgueiras y Cristiano Ferronato, Educação musical escolar em Portugal: a disciplina Canto Coral na Primeira República (1910-1926) [L’enseignement musical scolaire au Portugal : la discipline Chant choral dans la Première République (1910-1926)]

Rosa María Cid Galante, Las escuelas de adultas en los inicios del siglo xx: legislación, currículo y justificación. Caso particular de Orense [Les écoles pour adultes au début du 20e siècle : législation, programme et justification. Le cas particulier d’Orense]

Rosa Ortiz De Santos, Una encuesta paralizada en el tiempo: el cuaderno de preparación de lecciones [Une enquête figée dans le temps : le cahier de préparation des leçons]

Parution – Christine Bénévent et Xavier Bisaro, “Cahiers d’écoliers de la Renaissance”, PU François-Rabelais, 2019

Aujourd’hui comme hier, le cahier est le support de l’apprentissage scolaire, celui de la l’écriture, de la musique, des leçons du maître.

Qu’il soit en papier ou sous la forme de tablette de cire, il offre aux chercheurs une source privilégiée pour l’histoire de l’enseignement. Ainsi, ce livre nous fait découvrir que nos usages pédagogiques n’ont rien en commun avec ceux du Moyen Âge et de la Renaissance.

A travers d’exceptionnels exemplaires concrets, ce livre montre les différentes facettes de ce dispositif complexe, aux frontières du manuscrit et de l’imprimé, du cahier d’écolier et du cahier du maître, témoin de méthodes pédagogiques où se révèlent, à l’âge de l’humanisme, autant de continuités que de ruptures.

Parution – Francisco Malta Romeiras, “Jesuits and the Book of Nature. Science and Education in Modern Portugal”, Brill, 2019

Jesuits and the Book of Nature: Science and Education in Modern Portugal offers an account of the Jesuits’ contributions to science and education after the restoration of the Society of Jesus in Portugal in 1858. As well as promoting an education grounded on an “alliance between religion and science,” the Portuguese Jesuits founded a scientific journal that played a significant role in the consolidation of taxonomy, plant breeding, biochemistry, and molecular genetics. In this book, Francisco Malta Romeiras argues that the priority the Jesuits placed on the teaching and practice of science was not only a way of continuing a centennial tradition but should also be seen as response to the adverse anticlerical milieu in which the restoration of the Society of Jesus took place.

https://brill.com/view/title/39138

Sélection de plus de 170 articles parus en histoire de l’éducation entre janvier et juin 2021 (revue mondiale)

Compilation de la veille faite chaque mois sur H-Education par Rick Mikulski, MLS, PhD, Assistant Professor & Librarian à la Portland State University

Janvier

Alber, Julia M.; Allegrante, John P.  ; Auld, M. Elaine ; Breny, Jean. “Looking Back and Moving Forward: SOPHE’s 70 Years of Contributions to Health Education” Health Education & Behavior, v47 n6 p793-801 Dec 2020. [note: SOPHE is Society for Public Health Education]

Choi, Jamyung. “The Consolidating the Collar Line: The Professionalization of Engineering and Social Stratification in Modern Japan,” International Labor and Working-Class History No. 98, Fall 2020, pp. 216–236.

Continuer la lecture de « Sélection de plus de 170 articles parus en histoire de l’éducation entre janvier et juin 2021 (revue mondiale) »

AàC – Colloque “Entre l’enfance et l’entrée en vie adulte. Normes et pratiques dans les sociétés médiévales, modernes et contemporaines”, Paris, nov. 2021

La période qui s’étend entre la fin de l’enfance et l’entrée dans la vie adulte recouvre
des réalités et des expériences diverses selon les périodes, les régions et les groupes
sociaux. Cette plasticité explique la difficulté à la saisir dans ses dimensions les plus
diverses. Aussi, même si quelques travaux s’y sont penchés dans une perspective
globale ou plus ciblée, le terrain reste largement à défricher pour comprendre les
évolutions de ses configurations dans différents espaces sociaux, historiques et
géographiques.


La Société de démographie historique a décidé de consacrer un colloque à cette période si particulière en l’ouvrant à plusieurs disciplines et périodes. Trois fils rouges ont été définis qui fournissent autant de pistes possibles, sans pour autant que ce cadre entende contraindre les propositions.

Parution – C. Bénévent, E. Chapron, C. Boulaire, X. Bisaro (dir.), “Paroles d’élèves dans l’Europe moderne”, 2020.

Policées ou révoltées, dissimulées ou mises en scène, déclamantes ou chantantes, les voix des enfants résonnent constamment dans l’espace sonore des institutions scolaires de l’époque moderne. Cet ouvrage fait le pari que ces voix disparues, dissimulées dans les sources écrites, permettent de faire bouger les lignes de l’histoire de l’éducation telle qu’elle a été écrite jusqu’à présent, d’éclairer différemment des aspects qui semblaient bien connus et de faire émerger de nouvelles questions.

En s’appuyant sur des corpus de sources qui permettent de documenter l’oralité éducative, les différentes études participent à une meilleure compréhension du rôle des institutions d’enseignement dans la construction de « l’être de langage » des écoliers à l’époque moderne, qui constitue une caractéristique forte de l’Europe de la Renaissance. Elles proposent de réfléchir à la manière dont la parole de l’élève est mobilisée dans l’enseignement de la lecture, de la rhétorique et du chant, et aux effets cognitifs de cette éducation. Toujours attentives à la manière dont ces voix sont situées dans l’espace, de la salle de classe à la rue, les études éclairent la mise en scène de la voix enfantine lors des rituels scolaires et ses effets lorsqu’elle investit l’espace urbain à l’occasion des manifestations religieuses et profanes. C’est à une autre histoire, sonore, de l’enfance et de son éducation que convie finalement ce volume.

Tables des matières ci-dessous

Continuer la lecture de « Parution – C. Bénévent, E. Chapron, C. Boulaire, X. Bisaro (dir.), “Paroles d’élèves dans l’Europe moderne”, 2020. »

Publication – Francisco Javier Alejo Montes, “La cofradía en defensa de los estudiantes presos en la cárcel de la Universidad de Salamanca del siglo XVI”, 2016.

Desde el siglo XIV hasta principios del siglo XIX los miembros del gremio universitario salmantino estuvieron bajo la jurisdicción del juez del Estudio, llamado maestrescuela, que contaba con el apoyo de la audiencia escolástica (formada por jueces, fiscales, procuradores, notarios y alguaciles) y disponía de una cárcel propia para quienes delinquían. En la segunda mitad del siglo XVI se produce un claro deterioro del ejercicio del poder por parte del maestrescuela y su audiencia (con abusos, detenciones sin pruebas, extorsión a los detenidos, dilaciones en los juicios…), por lo que el rector, un estudiante, plantea en el claustro universitario la creación de una cofradía para ayudar y defender a los estudiantes que, al ser apresados, quedaban totalmente desvalidos. Los estatutos de esta cofradía son aprobados por el claustro de la Universidad y sancionados por Felipe II en 1568, pero el maestrescuela pone todos los medios a su alcance (¡incluida la excomunión!) para impedir su ejecución, lo cual es fuente de graves tensiones y conflictos a lo largo del siglo.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search