Parution – “Identities, internationalism, pacificism and education”, revue Historia y Memoria de la Educación, No. 12 (2020)

http://revistas.uned.es/index.php/HMe/issue/view/1389

Introduction

Special Issue

Historical Researches

Interviews

Essays

Parution – Varia, revue Paedagogica Historica, Volume 56, Issue 3 (2020)

Colloque international – “Internationalisme(s) et éducation pendant la Guerre froide. Acteurs, compétitions, circulations”, 23-25 juin 2021

Nous avons le plaisir de vous annoncer le programme du colloque international “Internationalisme(s) et éducation pendant la Guerre froide. Acteurs, compétitions, circulations / Internationalism(s) and Education during the Cold War. Actors, Rivalries and Circulations“, qui aura lieu du 23 au 25 juin 2021 en visioconférence, par Zoom.

En plus d’une trentaine de contributions, cette conférence offrira la possibilité d’entendre deux keynotes: 

  • Mercredi 23 juin, 9h15-10h15 : Rita Hofstetter et Joëlle Droux (Université de Genève) : Internationalismes éducatifs en négociations. Droits à l’éducation, droits de l’enfant, droits humains » 
  • Jeudi 24 juin, 17h15-18h15 : Giles Scott-Smith (Leiden University) : “Sites of Exchange: Locating Mobility in Cold War Internationalisms”

Vous pouvez assister à ces 3 journées sur inscription auprès des organisateurs: Raphaëlle Ruppen Coutaz (raphaelle.ruppencoutaz@unil.ch) ou Damiano Matasci (damiano.matasci@unige.ch).

Vous retrouverez toutes les informations et le programme complet sur la page suivante: https://news.unil.ch/display/1620216036222 


We are pleased to announce the programme of the international conference “Internationalism(s) and Education during the Cold War. Acteurs, compétitions, circulations / Internationalism(s) and Education during the Cold War. Actors, Rivalries and Circulations“, which will take place from 23 to 25 June 2021 in videoconference, by Zoom.

In addition to some thirty contributions, this conference will offer the opportunity to hear two keynotes: 

  • Wednesday 23 June, 9:15-10:15: Rita Hofstetter and Joëlle Droux (University of Geneva) : « Internationalismes éducatifs en négociations. Droits à l’éducation, droits de l’enfant, droits humains » 
  • Thursday 24 June, 17:15-18:15: Giles Scott-Smith (Leiden University) : “Sites of Exchange: Locating Mobility in Cold War Internationalisms

You can attend these 3 days by registering with the convenors: Raphaëlle Ruppen Coutaz (raphaelle.ruppencoutaz@unil.ch) or Damiano Matasci (damiano.matasci@unige.ch).

You will find all the information and the complete programme on the following page: https://news.unil.ch/display/1620216036222   

Publication – Michel Christian, Joëlle Droux, Rita Hofstetter (dir.), “Construire la paix par l’éducation : réseaux et mouvements internationaux au XXe siècle. Genève au cœur d’une utopie”, Alphil, 2020.

Le 2 juin 1913 s’ouvre à Paris le Xe Congrès international des femmes qui débouche sur un souhait : « Que les femmes s’initient au pacifisme, suprême affirmation du droit humain, et qu’elles s’en inspirent dans l’éducation des enfants. » On ne saurait mieux dire le lien étroit qui unit déjà combat pacifiste et enjeux éducatifs à la veille de la Première Guerre mondiale.

Cet ouvrage met précisément en lumière la façon dont les terrains éducatifs ont été traversés au fil du XXe siècle par une diversité de causes transnationales portées par la conviction que la paix se construit par l’éducation. À l’épicentre de ces réseaux, un lieu qui est bien plus qu’une ville: Genève, modeste cité lémanique qui se transforme à partir de 1919 en une véritable ruche internationaliste avec l’arrivée des premières grandes organisations internationales chargées de bâtir un nouvel ordre mondial.

L’ouvrage montre le rôle conféré à l’éducation afin de favoriser cette solidarité universelle et de faire circuler en Europe et dans le monde ces valeurs pacifistes qui nourrissent l’« esprit de Genève ». Les contributions dévoilent la diversité des acteurs individuels (pédagogues, psychologues, médecins, politiciens) et collectifs (réseaux scientifiques, mouvements associatifs et militants) engagés dans cette dynamique réformiste, et cela bien au-delà de l’entre-deux-guerres. Elles donnent à voir la richesse des initiatives alimentant cet élan pacifiste auprès des jeunes, entre les mains desquels se jouerait le devenir de la démocratie et de l’humanité. Les auteurs examinent aussi les controverses, les tensions et les concurrences qui entourent ces élans internationalistes. En mettant au jour les tribulations et les transformations de ces projets réformistes dans le temps et l’espace, l’ouvrage propose de nouveaux éclairages sur la genèse transnationale des politiques éducatives contemporaines.