JE: Histoire et quantification de l’éducation et de la formation

La journée d’études du 5 avril 2013, « Histoire et quantification de l’éducation et de la formation», coorganisée par la revue Histoire & Mesure, le Centre de recherches historiques (UMR 8558 CNRS-EHESS) et l’université Paris 13, vise à dresser un bilan des nouvelles directions de la recherche et du renouvellement des méthodes employées en histoire de l’éducation et de la formation. La journée d’études permettra de mettre en lumière la diversité des approches proposées par l’histoire des politiques éducatives, l’histoire des disciplines ou par l’étude des profils d’étudiants ou d’enseignants, dans une perspective internationale portant sur l’Europe (France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Roumanie, Hongrie, Grande-Bretagne) et l’Amérique du Nord (États-Unis et Québec). Continuer la lecture de « JE: Histoire et quantification de l’éducation et de la formation »

Thèse en cours: Histoire de l’enseignement de l’arithmétique pour les filles dans les écoles primaires de la Somme

Maryse Cuvilliers prépare une thèse, sous la direction de Bruno Poucet (université d’Amiens), sur l”Histoire de l’enseignement de l’arithmétique pour les filles dans les écoles primaires de la Somme, de la fin du XIXe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale“.

Présentation:

Mon projet de thèse se place dans le champ de l’histoire d’une discipline scolaire, l’arithmétique, pour les filles, dans les écoles primaires de la Somme au cours de la Troisième République. Continuer la lecture de « Thèse en cours: Histoire de l’enseignement de l’arithmétique pour les filles dans les écoles primaires de la Somme »

Histoire de l’éducation n° 131

Le numéro 131 d’Histoire de l’éducation est en ligne sur Revues.org. Il comprend trois articles et de nombreux compte rendus et notes critiques :

Histoire de l’éducation n°130: Le cours magistral

Pour un beau début d’année, un second numéro de la revue Histoire de l’éducation vient d’être mis en ligne. Sous la direction d’Annie Bruter, il porte sur “Le cours magistral. Le cadre institutionnel et matériel“. Il sera très prochainement accessible sur le portail Cairn.

Au sommaire:

– “Les cadres de la parole enseignante“, Annie Bruter

– “Les multiples facettes des cours de chimie en France au milieu du XVIIIe siècle“, Christine Lehman

– “Le cadre matériel des cours de chimie dans l’enseignement supérieur à Paris au XIXe siècle“, Sacha Tomic

– “La chaire et les gradins. De la salle de classe à la salle de cours dans les lycées au XIXe siècle“, Marc Le Coeur

– “Du cours magistral à l’entreprise éditoriale. La « collection Borel », publiée par Gauthier-Villars au début du XXe siècle“, Caroline Ehrhardt

Parution: Evariste Gallois

Caroline Ehrhardt vient de faire paraître aux Editions de l’EHESS : Évariste Galois. La fabrication d’une icône mathématique (octobre 2011, 304 p.).

Présentation de l’ouvrage :

Tué au cours d’un duel en 1832, Évariste Galois fut, avant d’être reconnu pour sa théorie des groupes, célébré par les républicains qui se sont emparés de la mémoire de ce jeune jeté en prison deux fois pour son engagement. Ce n’est qu’une dizaine d’années après sa mort prématurée que ses travaux mathématiciens furent publiés et reconnus. La légende du génie malheureux incompris de ses contemporains était née. Caroline Ehrhardt s’intéresse à la fois à l’individu, et au contexte savant dans lequel ce jeune étudiant s’inscrivait. Elle interroge ainsi les pratiques des mathématiques, notamment dans le milieu scolaire où se forma Galois. Comment étaient-elles enseignées ? Quels étaient les sujets d’examens à l’école polytechnique où Galois fut un candidat malheureux avant de se rabattre sur l’École normale ? À la croisée de l’histoire sociale et de l’histoire des mathématiques, l’auteur apporte un portrait complet du mathématicien loin du mythe, et contribue à enrichir l’histoire de l’enseignement.