AàC – International Symposium on School Museums, Museum Education and Educational History: “Creating Learning Experiences and Building Bridges for Open and Sustainable Societies” (Grèce, mai 2021)

  • Colloque : 25-28 mai 2021 (Crète, Grèce)
  • Contact : thesymposium19 [at] gmail.com

Learning experiences refers to any interaction, pathways, program, or other
involvement in which learning takes place in museums and collections, whether it
occurs in traditional educational settings or nontraditional environments (learning
through games and interactive software applications). Because people learn in an
extensive variety of surroundings and ways, the term is used as a more inclusive term
to support the new goals of an educational interaction/ learning in modern museums
and galleries. It reflects larger pedagogical and technological changes that have
occurred today in the design and delivery of knowledge, and it represents an attempt

1Centre for the Study and Research for the History of Education and Teaching Profession,
University of Crete, Greece
to update conceptions for whom and of how, when, and where learning can come
about. Besides, the importance of open access in creating sustainable societies for the
future generations is a key challenge for the Symposium. The issues we face with
energy and the environment are complex and include all aspects of sustainability as
well as society. Expressly, cultural sustainability is increasingly seen as a fourth
dimension of sustainable development. However, studies on cultural viability in
museums are rare. Thus, the other pillar aim of our symposium is to fill this gap:
heritage exposure, environmental behavior, openness to the public, and effectiveness
and enactment in collecting, preserving, and researching the cultural heritage.
Purpose of the symposium
The purpose of the Symposium is to explore and reflect on the contribution of school
museums and educational collections to the development of the modern dialogue on
“Creating Learning Experiences and Building Bridges for Open and Sustainable
Societies” and particularly their association in the dialogue, which has a significant
influence on the development of teacher education, with special emphasis to:

Continuer la lecture de « AàC – International Symposium on School Museums, Museum Education and Educational History: “Creating Learning Experiences and Building Bridges for Open and Sustainable Societies” (Grèce, mai 2021) »

Parution: Histoire de la culture scientifique en France

Philippe Poirrier (dir.), Histoire de la culture scientifique en France. Institutions et acteurs, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2016, 156 pages.

Présentation :
Cet ouvrage collectif vise, dans une perspective historienne, à analyser comment la « culture scientifique » a fait l’objet de politiques publiques en France, depuis une trentaine d’années. Les contributions portent sur le rôle des ministères chargés de la culture scientifique (ministère de la recherche & ministère de la culture), des principales institutions (musées et centres de culture scientifique, technique et industrielle) et acteurs concernés (scientifiques et médiateurs, chercheurs et militants de l’éducation populaire). Les analyses menées confirment la rupture des années 1980 : l’hybridation militante des années 1970, perceptible aussi bien chez quelques chercheurs qui souhaitent faire descendre la science dans la rue que chez les militants de l’éducation populaire qui défendent l’idée de loisirs scientifiques, laisse la place à un processus d’institutionnalisation et de professionnalisation, fortement soutenu par les pouvoirs publics. La culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) devient un instrument des politiques publiques ; fait l’objet de programmes portés par différents ministères ; s’incarne dans des institutions spécifiques. Mettre les sciences en culture s’affiche comme une priorité.

Table des matières :

  • Introduction : Philippe Poirrier (UBFC)
  • Daniel Raichvarg (UBFC) : Vulgarisation versus culture scientifique
  • Dominique Ferriot (CNAM) : Le Ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche : une politique publique de la culture scientifique, technique et industrielle.
  • Andrée Bergeron (Centre Alexandre Koyré) : Pour une histoire des Centres  de culture scientifique, technique et industrielle.
  • Marina Gasnier  (UBFC) : Patrimoine industriel et technique. Entre héritage culturel et institutionnalisation
  • Michel Van Praët (Museum national d’histoire naturelle): Contexte et acteurs de la rénovation des musées de l’Education nationale.

JE: L’école et le musée

L’EA CREHS de l’université d’Artois organise une journée d’étude sur le thème « L’école et le musée. Apprendre du passé, préparer l’avenir ? XIXe – XXe siècles« , qui se tiendra à Arras, le 8 novembre 2013

Présentation:
Cette journée d’étude souhaite progresser dans la connaissance des relations entre l’école et le musée, en tenant compte du spectre large des situations possibles, du musée scolaire dans les classes de la Troisième République jusqu’aux élèves en visite au musée. L’enjeu réside dans une meilleure compréhension de la constitution du patrimoine scolaire et des usages qui sont à l’origine des objets, des apprentissages et des discours qui émanent des relations entre école et musée. À la lumière de différentes approches disciplinaires, les communications proposées s’attacheront à démontrer la manière dont l’histoire des musées scolaires et des usages scolaires des musées s’articule aux enjeux patrimoniaux dont l’université d’Artois et l’École supérieure du professorat et de l’éducation, héritière d’un patrimoine hérité des anciennes écoles normales, ont choisi de s’emparer.

Programme