Parution – History of Education, Volume 50, Issue 1 (2021)

https://www.tandfonline.com/toc/thed20/50/1?nav=tocList

John Amos Comenius as the prophet of modern ideas in science education: in the light of Pansophia

Gyeong-Geon Lee & Hun-Gi Hong

Who was going to become a teacher? The socio-economic background of primary school teachers in northern Sweden 1870–1950

Emil Marklund

Heißmeyer: Nazi education architect

Tim Mueller

Literacy education, ideology and politics: the case of Soviet and US military governments in the two Koreas

Sun Kim & Sungwoo Kang

Special Section How Cybernetics and Constructivism Inspired New Forms of Learning

Guest Editors: Barbara Hof and Jan Müggenberg

Human – learning – machines: introduction to a special section on how cybernetics and constructivism inspired new forms of learning

Barbara Hof & Jan Müggenburg

The turtle and the mouse: how constructivist learning theory shaped artificial intelligence and educational technology in the 1960s

Barbara Hof

From learning machines to learning humans: how cybernetic machine models inspired experimental pedagogies

Jan Müggenburg

Parution – Kristin Straube-Heinze / Carsten Heinze, “Lesen lernen im Nationalsozialismus. Theoriekonzepte – Kindheitsbilder – Bildungspolitik” [Apprendre à lire sous le national-socialisme. Théories – Images de l’enfance – Politique éducative], Transcript, 2021

Français

L’importance de l’apprentissage de la lecture dans le national-socialisme est généralement sous-estimée en raison de l’idylle primaire superficiellement stylisée de l'”enfant innocent” pour la “völkische Erziehung”. La reconstruction des conditions contextuelles complexes de la conception et de la production des abécédaires dans le “Troisième Reich” montre que l’apprentissage de la lecture avait une fonction essentielle dans la formation idéologique de “l’enfant allemand”. Sur le plan conceptuel, il s’agissait de transmettre aux enfants une reconnaissance sans réserve de la “communauté nationale” en tant qu’ordre d’appartenance vécu positivement, combinée à la préparation et au déclenchement d’une action violente.

Allemand

Das Lesenlernen im Nationalsozialismus wird aufgrund einer vordergründig stilisierten Fibel-Idylle des »unschuldigen Kindes« gemeinhin in der Bedeutung für die »völkische Erziehung« unterschätzt. Die Rekonstruktion des komplexen kontextuellen Bedingungszusammenhangs der Fibel-Gestaltung und -Produktion im »Dritten Reich« zeigt, dass dem Lesenlernen eine wesentliche Funktion bei der ideologischen Formierung des »deutschen Kindes« zukam. Diese folgte konzeptionell dem Prinzip der kindgemäßen Vermittlung einer fraglosen Anerkennung der »Volksgemeinschaft« als positiv erlebbare Zugehörigkeitsordnung, verbunden mit der Vorbereitung und Anbahnung gewaltförmigen Handelns.

https://www.transcript-verlag.de/978-3-8376-5255-0/lesen-lernen-im-nationalsozialismus/

Parution – “Educating the Volksgemeinschaft Authoritarian ideals and school reforms in Europe’s fascist era”, revue Paedagogica Historica, Volume 56, Issue 5 (2020)

Publication – Arlette Capdepuy, “De la Jeunesse hitlérienne aux camps de prisonniers de l’Atlantique. Lettres de Wolfram Knöchel (1943-1948)”, à paraître en 2020 aux PU Bordeaux.

Wolfram Knöchel appartient à cette génération d’Allemands porteurs du projet nazi avant de payer le prix fort de son échec. Lycéen enrôlé dans la Wehrmacht en 1943 après avoir été embrigadé dans les Jeunesses hitlériennes, il est fait prisonnier de guerre en mars 1945 par les Américains. Transféré aux Français et affecté dans le Sud-Ouest près du littoral atlantique, il se porte volontaire pour le déminage. Loin des siens restés dans la zone soviétique d’occupation, il doit surmonter ses souffrances physiques et morales. Libéré fin décembre 1947, il sort transformé de sa captivité. C’est ce processus que donnent à lire les quelque 170 lettres écrites à ses parents entre 1943 et 1948, miraculeusement conservées. On y suit ses réflexions, ses inquiétudes, ses doutes, son aveuglement aussi. Ce témoignage exceptionnel reflète la sortie de guerre d’un jeune soldat et inscrit son histoire personnelle dans celle, plus large, des rapports franco-allemands à un moment clef de l’histoire européenne.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search