Soutenance de thèse – La sexualité comme enjeu éducatif. Sociologie historique d’une politique scolaire, Gauthier Fradois

Nous vous annonçons la soutenance de la thèse de doctorat en science politique de Gauthier Fradois:
 
La sexualité comme enjeu éducatif. Sociologie historique d’une politique scolaire
 
Elle aura lieu le mercredi 4 décembre à partir de 13h30 à l’Université Paris Nanterre en F141 (bâtiment Simone Veil, 200 avenue de la République 92000 Nanterre).
 
Le jury est composé de :
 
Nathalie Bajos, Directrice de recherche, INSERM
Anne-Cécile Douillet, Professeure de science politique, Université de Lille (rapporteure)
Laurent Gutierrez, Professeur de sciences de l’éducation, Université Paris Nanterre
Christophe Le Digol, Maître de conférences de science politique, Université Paris Nanterre (codirecteur)
Virginie De Luca Barrusse, Professeure de démographie, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (rapporteure)
Bernard Pudal, Professeur émérite de science politique, Université Paris Nanterre (codirecteur)
 
Résumé :
 
Objet d’affrontements régulièrement actualisés au 20e siècle, la production de discours pédagogiques sur la sexualité au sein de l’institution scolaire ne fait pas consensus. L’École ne parvient pas à constituer un monopole pédagogique relatif à l’éducation sexuelle. Si des connaissances biologiques concernant la reproduction humaine trouvent droit de cité dans le curriculum dès 1968, l’éducation sexuelle, rendue facultative en 1973, puis obligatoire en 1998, échappe en partie aux agents du système d’enseignement au profit d’associations en concurrence pour l’imposition de la morale familiale légitime. Des mobilisations hygiénistes contre la syphilis à la lutte contre le sida, en passant par la promotion du mariage ou de la contraception pour prévenir l’IVG, il s’agit d’étudier dans cette thèse le processus d’élaboration de ce bien pédagogique. En combinant observations en classe, entretiens biographiques et dépouillement de divers fonds d’archives, l’investigation s’attache à reconstruire les configurations où s’invente, se formalise et se vulgarise cet enjeu éducatif, objet d’une politique scolaire indissociable de l’expansion d’une École d’État et de la recomposition du mouvement familial.
 

Thèse soutenue: Les garçons, l’amour, la sexualité

Régis Revenin soutiendra le 7 décembre 2012 (salle C1605, centre Pierre Mendes France, 90 rue de Tolbiac, Paris), sa thèse réalisée sous la direction de Pascal Ory (Université Paris 1) sur « Les garçons, l’amour, la sexualité : une jeunesse sous surveillance ? (Paris, 1945- 1975) »

Jury; Eric Fassin, professeur à l’Université Paris 8 (rapporteur), Laurence Loeffel, professeure à l’Université Lille 3, Pascal Ory, professeur à l’Université Paris 1, Rebecca Rogers, professeure à l’Université Paris Descartes (rapporteure), Fabrice Virgili, directeur de recherche au CNRS.

Présentation:
Indissociable du processus de construction identitaire des individus, notamment au cours de l’enfance et de l’adolescence, la sexualité fascine, obsède, passionne, d’autant plus qu’elle est au cœur des préoccupations politiques, avec les questions de consentement, de dignité, de moralité. Continuer la lecture de « Thèse soutenue: Les garçons, l’amour, la sexualité »