Séminaire – Une crise de l’enseignement de l’histoire en Europe? Perspectives et impasses de la construction scolaire de la conscience historique (ENS Ulm, site Jourdan)

Les séances ont lieu de 17h à 19h, à lÉcole Normale Supérieure, au 48 boulevard Jourdan, 75014 Paris, salle R1-08, 1er étage.

Programme 2018-2019

  • 14 novembre 2018 : Luigi CAJANI (Université La Sapienza de Rome), Roman national ou histoire mondiale ? L’enseignement de l’histoire en Italie entre biais politique et exigences scientifiques.
  • 19 décembre 2018 :Arie WILSCHUT (Amsterdam University of Applied Sciences), A curriculum of frame-of-reference historical knowledge – the idea and the practical problems.
  • 16 janvier 2019 : Piero COLLA (Centre Maurice Halbwachs – CNRS, EHESS, ENS et Université de Bologne), L’histoire « décanonisée » : un exploit et une impasse du modèle scolaire suédois.
  • 13 février 2019 :Charles HEIMBERG et Aurélie DE MESTRAL (Equipe de didactique de l’histoire et de la citoyenneté – Université de Genève), L’enseignement de l’histoire en Suisse et ses défis récents : entre éclatement des situations, réification des ambitions et régressions historico-mémorielles.
  • 10 avril 2019 : Olga KONKKA (université Bordeaux Montaigne, CEMMC), L’histoire scolaire en Russie : le triomphe du modèle narratif ? L’étude des supports pédagogiques élaborés par des enseignants au prisme de la politique historique et des traditions didactiques.
  • 22 mai 2019 : Rainer BENDICK (conseiller pédagogique auprès du SESMA, régionale de Brunswick), Quelle crise ? L’enseignement de l’histoire en Allemagne entre structure fédérale du système éducatif et concepts didactiques.

Parution: HE 134/L’Etat et l’éducation XIXe-XXIe siècle

Le numéro 134 de la revue Histoire de l’éducation (2012/2) est en ligne. Sous la direction de Jean-Noël Luc et Philippe Savoie, il est consacré à “L’Etat et l’éducation, XIXe-XXIe siècle”.

Sommaire:

JE: Modernité et innovation pédagogiques au XIXe siècle

L’Institut d’histoire de la pensée classique (UMR 5037, ENS de Lyon) organise une journée d’études sur “Modernité et Innovation pédagogiques au XIXe siècle“.

Vendredi 12 avril 9h-17h30, ENS de Lyon site Descartes, salle F101.

En pédagogie, le XIXe siècle a été presque complètement occulté par le  XXe naissant: Dewey passe ainsi délibérément sous silence l’influence  de la mouvance herbartienne dans le cadre de laquelle sa  réflexion sur l’éducation s’était initialement développée.
Les questions pédagogiques font pourtant en Europe et tout au long du  siècle l’objet d’un intérêt très vif que relaieront à partir des  années 1860 les sections scolaires des expositions universelles. En  France, l’arrivée des Républicains au pouvoir s’accompagne de  l’institution d’une science universitaire de l’éducation dont on  escompte d’importants bénéfices dans le domaine de la formation  des maîtres. Continuer la lecture de « JE: Modernité et innovation pédagogiques au XIXe siècle »

JE: Histoire et quantification de l’éducation et de la formation

La journée d’études du 5 avril 2013, « Histoire et quantification de l’éducation et de la formation», coorganisée par la revue Histoire & Mesure, le Centre de recherches historiques (UMR 8558 CNRS-EHESS) et l’université Paris 13, vise à dresser un bilan des nouvelles directions de la recherche et du renouvellement des méthodes employées en histoire de l’éducation et de la formation. La journée d’études permettra de mettre en lumière la diversité des approches proposées par l’histoire des politiques éducatives, l’histoire des disciplines ou par l’étude des profils d’étudiants ou d’enseignants, dans une perspective internationale portant sur l’Europe (France, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Roumanie, Hongrie, Grande-Bretagne) et l’Amérique du Nord (États-Unis et Québec). Continuer la lecture de « JE: Histoire et quantification de l’éducation et de la formation »