JE – “Les enseignantes en France : sexe, genre et identité (2/2) : la construction d’une identité professionnelle, l’intégration aux personnels d’encadrement” (Université d’Artois, 11 oct. 2019)

  • À partir de 09 h 00 Accueil à la Maison de la recherche de l’Université d’Artois 
  • 09 h 15 – 9 h 30 Brève introduction de la journée par Stéphanie Dauphin, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, INSPÉ, Laboratoire CREHS (EA 4027) de l’Université d’Artois 
 

De l’identité professionnelle à l’engagement pour l’Éducation 

Modérateur : Jean-François Condette, Professeur des Universités en histoire  contemporaine, INSPÉ, Laboratoire CREHS de l’Université d’Artois 
 
  • 9h 30 – 10 h 00 Loïc Szerdahelyi, Maître de conférences en sciences de l’éducation, Université de Bourgogne-Franche-Comté, IREDU EA 7318. Une histoire « par le bas » des enseignantes en France. Le cas des monitrices d’éducation physique et sportive au milieu du XXsiècle 
  • 10 h 00 – 10 h 30 Patricia Legris, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Université Rennes 2, TEMPORA. Être institutrice de maternelle : la lente constitution d’une véritable identité professionnelle (1880-1920) 
  • 10 h 30 – 11 h 00 Bérengère Kolly, Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, INSPÉ de Créteil, Université Paris Est-Créteil, Laboratoire Lettres, Idées, Savoirs. La construction d’une identité de praticiennes chez les institutrices de l’A.G.I.E.M au début du XXsiècle 
 
 
11 h 15 – 11 h 30 Questions et débats avec la salle 
11 h 30 – 11 h 45 Pause 
 
  • 11 h 45 – 12 h 15 Rebecca Rogers, Professeure d’histoire de l’éducation, Université Paris- Descartes, UMR 8070 CERLIS. Les ressorts d’un engagement : Joséphine Bachellery (1803-1872) et le radicalisme dans l’éducation des filles 
  • 12 h 15 – 12 h 45 Geneviève Pezeu, Agrégée d’histoire, Docteure en sciences de l’éducation, Université Sorbonne Paris Cité (USPC), Laboratoire CERLIS. Professeure, directrice, inspectrice : Odette Brunschwig, une femme engagée 
12 h 45 – 13 h Questions et débats avec la salle 
 
 
 

Directrice, surveillante générale, inspectrice : un métier pour les femmes ? 

Modérateur : Julien Cahon, Maître de conférences en sciences de l’éducation, 
INSPÉ d’Amiens, Université de Picardie Jules Verne, CAREF-UPJV 
 
  • 14 h – 14 h 30 Amélie Puche, Doctorante à l’Université d’Artois, Laboratoire CREHS (EA 4027) de l’Université d’Artois. Les directrices des lycées de jeunes filles , des religieuses de l’enseignement laïc ? L’exemple du lycée de jeunes filles de Tours  (1883-1924) 
  • 14 h 30 – 15 h 00 Pierre Porcher, Doctorant à l’Université Sorbonne-Université, Centre d’histoire du XIXe siècle (EA 3550), Laboratoire CREHS (EA 4027) de l’Université d’Artois. « La tête et le coeur de la maison ». Esquisse d’un portrait de groupe des directrices de lycée sous la Troisième République 
  • 15 h 00 – 15 h 30 Marlaine Cacouault-Bitaud, Professeure émérite de sociologie, Université de Poitiers, Laboratoire GRESCO. Les rapports d’inspection sur les directrices de lycée de filles : une source pour identifier les normes de genre et de classe en vigueur dans l’entre-deux guerres et les années 1960 
15 h 30 – 15 h 45 Questions et débats dans la salle 
15 h 45 – 16 h Pause 
 
  • 16 h 00 – 16 h 30 Christine Focquenoy Simonnet, Docteure en histoire contemporaine, Laboratoire CREHS (EA 4027) de l’Université d’Artois Mère, servante ou religieuse, les assignations institutionnelles de la surveillante générale, XIXe-XXe siècles 
  • 16 h 30 – 17 h 00 Jean-François Condette, Professeur des Universités en histoire contemporaine, INSPÉ, Laboratoire CREHS de l’Université d’Artois. « L’inspectorat en jupons et en chapeaux à plumes » : les premières inspectrices primaires et leur difficile acceptation dans le monde éducatif (1891-1914) 
 
17 h 00 – 17 h 15 Stéphanie Dauphin, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, INSPÉ, Laboratoire CREHS (EA 4027). Conclusion des deux journées d’études : Les enseignantes en France : sexe, genre et identités (XVIe-XXsiècles) 

Journée d’étude – Le conseiller principal d’éducation, 50 ans après Mai 68 (Paris, 29 jan. 2018)

Argumentaire, programme et présentation des intervenant.e.s [.pdf]

 

  • 8h45 – Accueil café
  • 9h-10h – Christine FOCQUENOY, Docteure en histoire contemporaine, Laboratoire CREHS (EA 4027) Université d’Artois ; chercheure associée en Sciences de l’éducation au CIREL (EA 4354) Université de Lille 3. Du surveillant général au conseiller principal d’éducation (CPE), une histoire qui condense l’évolution du système éducatif français. ;
  • 10h-11h – Céline CHAUVIGNÉ, MCU de Sciences de l’éducation, Nantes, CREN (EA 2661). Le conseiller principal d’éducation et l’éducation à la citoyenneté : des schèmes éducatifs à l’image de l’évolution du métier.
  • 11h-11h15 – Pause
  • 11h15-12h15 – Dominique BRET, MCU de Sociologie, Paris Descartes, CIAMS – SPOTS (EA4532). S’interroger sur la professionnalité du métier au travers du mémoire professionnel.
  • 13h45-14h45 – Didier MOREAU, PU de Philosophie, Paris 8 Saint-Denis, LLCP (EA 4008). Une éthique professionnelle des CPE est-elle possible ?
  • 14h45-15h45 – Xavier RIONDET, MCU de Sciences de l’éducation, Nancy, LISEC (EA 2310). Retour sur les réflexions novatrices sur la vie scolaire dans les années 1950 et 1960. L’histoire de la pédagogie au service d’une anamnèse du CPE contemporain ?
  • 15h45-16h – Pause
  • 16h-17h – Jean-François DUPEYRON, MCU HDR de Philosophie, Bordeaux, SPH (EA 4574). Cartographie de la fabrique des nouveaux surgés

Soutenance de Christine Focquennoy-Simonet : Dans l’ombre de M. Viot… du Surgé au Conseiller principal d’éducation

Le samedi 5 décembre 2015, à 9 heures, en salle des colloques, maison de la recherche de l’Université d’Artois, Arras (Pas-de-Calais), Christine Focquenoy-Simonnet soutiendra sa thèse : “L’ombre de Monsieur Viot…Du surveillant général au conseiller principal d’éducation, l’évolution d’une fonction éducative (1847-1970)“.

Jury :
Anne Barrère (Paris Descartes),
Jean-François Condette (Université d’Artois/ESPE Lille), directeur de thèse
Sylvie Condette (MC, Lille 3)
Francis Danvers (Lille3)
Marguerite Figeac (Bordeaux 4/ESPE Aquitaine)
Jean-Noël Luc (Paris Sorbonne)
Bruno Poucet (Université Picardie-Jules Verne)

Thèse en cours: Du surveillant général au conseiller principal d’éducation: l’évolution d’une fonction éducative au service des élèves (XXème siècle)

Christine Focquenoy-Simonnet prépare une thèse sous la direction de Jean-François Condette (université d’Artois) intitulée: “Du surveillant général au conseiller principal d’éducation : l’évolution d’une fonction éducative au service des élèves (XXème siècle)

Présentation:
L’imaginaire collectif retient du surveillant général l’image d’un personnage rigide faisant fermement régner ordre et discipline. Cet archétype constitue, semble-t-il, l’héritage des Conseillers Principaux d’Education, créés en 1970. Continuer la lecture de « Thèse en cours: Du surveillant général au conseiller principal d’éducation: l’évolution d’une fonction éducative au service des élèves (XXème siècle) »