Soutenance de thèse: Le centre universitaire experimental de Vincennes

Christelle Dormoy-Rajramanan soutiendra sa thèse pour le doctorat de science politique, sous la direction de Bernard Pudal, intitulée “Sociogenèse d’une invention institutionnelle : le centre universitaire experimental de Vincennes”, le jeudi 4 décembre à partir de 14h en salle des actes du bâtiment F à l’université de Nanterre.

Jury :

  • Mme Gaïti Brigitte, Professeure de Science Politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • M. Jeanpierre Laurent, Professeur de Science Politique à l’Université Paris 8 Vincennes-St-Denis (rapporteur)
  • M. Pudal  Bernard, Professeur de Science Politique à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense (directeur de thèse)
  • M. Robert André, Professeur de Sciences de l’Education à l’Université Lyon 2 (rapporteur)
  • M. Soulié Charles, Maître de Conférences de sociologie à l’Université Paris 8 Vincennes-St-Denis

Résumé :

Relevant de l’intérêt renouvelé de l’histoire sociale pour la période des « années 1968 », ce travail cherche à comprendre à la fois les conditions de possibilité de la création d’une institution telle que le « Centre universitaire expérimental de Vincennes » et comment celle-ci a été initialement façonnée par les investissements pratiques et les projections de ses concepteurs, fondateurs et premiers acteurs. A la croisée de la sociologie des politiques publiques éducatives et de l´histoire sociale des champs intellectuels, la socio-histoire de cette expérience universitaire participe de la connaissance des effets de la crise symbolique sans précédent de Mai 68, et offre une voie d´entrée à l´histoire des idées qui prend en compte simultanément les acteurs mobilisés et mobilisables que sont les étudiants et les enseignants, et leurs négociations avec le pouvoir politique.
A l’échelle macro-sociologique, cette recherche s’attache à éclairer les logiques qui président au développement morphologique et symbolique de l´Université depuis les années 50 et participe de la connaissance du fonctionnement de l’Etat et du pouvoir politique en conjoncture de crise. A l’échelle micro-sociologique, elle se veut attentive aux logiques d’action des acteurs sociaux et aspire à comprendre comment et pourquoi, suivant quels représentations, dispositions et intérêts, les acteurs (individuels et collectifs) investissent leurs rôles et « métiers » (de hauts fonctionnaires, responsables politiques, « intellectuels », enseignants-chercheurs, étudiant), sans sous-estimer les contraintes qui pèsent sur eux.
Ce travail s’appuie sur des matériaux complémentaires (archives, entretiens, biographies, statistiques) qui permettent de mettre en perspective « données quantitatives » et « données qualitatives », et de renseigner les deux échelles d’analyse.

Archives: Université de Paris VIII (Vincennes – Saint Denis)

Le Fonds Vincennes, fonds d’archives sur l’histoire de l’Université Paris 8, conservé à la Bibliothèque de Paris 8, est maintenant traité dans son intégralité. L’inventaire est disponible en ligne sur Calames. Une partie du fonds fera l’objet d’une numérisation dans l’année à venir.

Par ailleurs la Bibliothèque continue la collecte de tracts et journaux diffusés à l’intérieur de l’Université, dans le cadre de l’accroissement de ce fonds.

La consultation du fonds se fait sur rendez-vous, en remplissant ce formulaire.
Pour toute question, veuillez vous adresser à Emmanuelle Sruh (emmanuelle.sruh [at] univ-paris8.fr).

Thèse en cours: Le centre universitaire expérimental de Vincennes

Christelle Dormoy-Rajramanan est doctorante en science politique à l’Université de Paris X- Nanterre, membre du CRESPPA-CSU (Cultures et sociétés urbaines)/CNRS/Université Paris VIII et du GAP (Groupe d’analyse politique)/Université Paris X-Nanterre; elle travaille à une thèse sur « Le centre universitaire expérimental de Vincennes, entre projections et pratiques : une politique publique de sortie de crise et sa routinisation », sous la direction de Bernard Pudal (Université Paris X- Nanterre, CRESPPA-CSU/GAP).

Présentation:

Ce travail cherche à comprendre à la fois les conditions de possibilité de la création d’une institution telle que le « Centre universitaire expérimental de Vincennes » et comment celle-ci a été façonnée, au jour le jour, par les investissements et les pratiques de ses usagers, dans le cadre des moyens et réglementations décidés avec les pouvoirs publiques. Continuer la lecture de « Thèse en cours: Le centre universitaire expérimental de Vincennes »