Publication – Manon Pignot, “L’appel de la guerre. Des adolescents au combat, 1914-1918”

Anamosa, 2019.

Christian Sarton du Jonchay, Ernest Wrentmore, Marina Yurlova, Rudolf Höss, Jack Cornwell… Ces jeunes Français, Américain, Russe, Allemand ou Anglais sont nés entre 1899 et 1904 ; ce sont des combattants juvéniles, dont l’historienne Manon Pignot est allée chercher la trace dans les archives d’Europe et d’Amérique du Nord. Bien souvent camouflés, du fait du caractère illicite de leur engagement au sein des armées régulières, trouver ces « ado-combattants »  relève du jeu de piste, tant les sources sont parcellaires, dissimulées. L’auteure interroge les raisons comme les modalités de l’engagement de ces adolescents, les obstacles aussi qu’ils ont dû surmonter et la manière, s’ils ont survécu, dont cette expérience de guerre les a marqués. Patriotisme, transgression et filiation, désir d’aventure et désir de guerre… C’est une histoire délicate à écrire, tant elle touche à nos conceptions contemporaines de l’enfance et de l’adolescence. Avec ce travail pionnier, Manon Pignot s’attaque à un angle mort de l’historiographie contemporaine.

Colloque international – La violence en famille (Poitiers, 10-12 avril 2019)

La famille est tantôt présentée comme le dernier refuge des hommes et des femmes, dans un monde turbulent et imprévisible, tantôt comme une “institution” passéiste et délétère. Le célèbre cri d’André Gide dans Les Nourritures terrestres (1927) : “Familles je vous hais”, dénonce le repli sur soi, les bonheurs égoïstes, les “foyers clos” et les “portes refermées”.

La présente manifestation a pour visée de s’attacher à la face sombre de la cellule familiale et de s’arrêter tout d’abord sur les transgressions, puis de traiter de la place, du rôle et des interactions entre victimes et auteurs et enfin de s’interroger sur la place des enfants.

Sous la direction de Lydie Bodiou, maître de conférences d’histoire ancienne (laboratoire HeRMA, Université de Poitiers),  Marie-José Grihom, professeur de psychologie clinique et pathologique (laboratoire Caps, Université de Poitiers) et Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine (laboratoire Criham, université de Poitiers) ce colloque se tiendra du 10 au 12 avril 2019 à Poitiers. Les journées du 10 et 11 avril se dérouleront à la MSHS et l’Espace Mendès France, partenaire de l’évènement, accueillera la journée du 12 avril 2019 dans sa salle confluence.Déroulement du colloque

  • Mercredi 10 et jeudi 11 avril à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société – USR 3565 Bâtiment A5 5, rue Théodore Lefebvre86000 Poitiers
  • Vendredi 12 avril à l’Espace Mendès France, 1 place de la Cathédrale, 86000 Poitiers tout renseignement à l’adresse : https://emf.fr/tél :+33 (0)5 49 50 33 08

Colloque: Genre et violence dans les institutions scolaires et éducatives

L’ANR, le CRPPC (EA 653) et Triangle (UMR 5206) organisent à Lyon les 3 et 4 octobre 2013 un colloque autour de “Genre et violence dans les institutions scolaires et éducatives.”

La question des violences entre élèves en milieu scolaire est aujourd’hui une préoccupation centrale des institutions éducatives et des pouvoirs publics. Elle donne lieu à de nombreuses recherches, se diffuse largement dans les médias, et globalement suscite de nombreux discours et débats dans l’univers social. Les présupposés sur lesquels elle repose méritent pourtant un examen détaillé : dans quelles conditions peut-on parler de violence entre élèves ? Existe-t-il vraiment, comme on le dit si souvent, des « décalages » perceptifs, normatifs, interprétatifs entre les élèves et les adultes ?

Voir l’annonce et le programme sur Calenda. Inscriptions en ligne.